Armelle s’en mêle

16 avril 2018

Une grosse à abattre

Capture1Helloooooo

Dur week-end familial ou trop de famille, pas toujours facile à gérer. D'autant plus quand ta mère se rend compte que tu t'es délesté de beaucoup de kilos.

 

Je discutais régime, TCA...avec un ami psychologue il y a quelques temps et il me disait, que malgré les apparences, ma mère ne désirait pas me voir maigrir. J'ai été étonnée et j'ai même trouvé cela fou comme raisonnement.

Elle a commencé quand j'avais 6 ans: le régime soupe (le pire au monde, 1h après une faim de loup), le verre d'eau avant les repas, le régime protéiné, Montignac, Sulitzer, diététiciens....légumes bouillis, viande bouillies (oui, un steak haché cuit dans l'eau, comme toutes ses viandes d'ailleurs), pas de 4h...bref j'étais la gamine qui aimait manger à la cantine parce que c'était bon.

Donc me voilà avec mes quelques kilos en moins, très heureuse de moi. Début du week-end, petite séance couture avec ma mère pour rétrécir mes jeans. Très ouverte et gentille au premier (c'est ma mère, parfois adorable souvent monstre). Moins d'une demi-heure plus tard, j'étais folle avec un gros toc et je pouvais très bien mettre mes vêtements trop grands, on ne voyait de toute façon pas la différence ( 3 tailles de moins ? Pas de différence ?!?Je rêve !!! ).

Je suis rentrée en me demandant si mon ami n'avait pas raison, et si elle ne voulait pas que je maigrisse ? Quelle mère propose à sa fille qui a perdu beaucoup de kilos de s'habiller en sac à patate puisque de toute façon elle est une grosse vache, plutôt que d'être heureuse pour elle ?!?

Pas de bol, repas familial le lendemain...je mets une petite tenue A MA TAILLE très contente de ma nouvelle silhouette. J'étais très jolie et je me sentais très jolie (oui parfois les 2 ne sont pas raccord). J'ai déclenché les foudres maternelles...et un tas de souvenirs me sont revenus. Elle était là à épier tout ce que je faisais, ce que je mangeais, comment j'étais habillée...impossible de faire un pas sans les petites réflexions comme "tu ne vas pas manger ça, tu vas grossir" "salade verte ce soir pour toi"...le summum fut atteint quand elle s'est mise à me photographier exprès sous tous les angles (elle qui ne prend quasi pas de photos) dans l'espoir d'en avoir une où j'aurai l'air ridicule (quelqu'un en avait pris une sans faire exprès, le genre de photos prises sur le vif: on rigole et on efface).

Bref, je suis à abattre...que la grosse reste grosse...le lendemain ma mère se mettait au régime et le début des petits messages assassins pour me décourager. Fin de ma tranquillité.

Ce qu'elle n'a pas compris c'est qu'elle n'a plus d'emprise sur moi car je ne fais pas un régime mais une thérapie.


10 avril 2018

Les paliers...

CaptureLes paliers😱😰😱 : synonyme du calvaire de la perte de poids. Le cauchemar de tout ceux qui veulent maigrir...c'est ce que je pensais jusqu'à aujourd'hui.

 

Je vous passe les théories qui ont gravité à travers les années comme:

          Les paliers sont normaux, c'est votre corps qui s'habitue au régime et à manger moins...manger encore moins...bin tiens! Je vais diviser mes 4 feuilles de salade en 2...chouette je vais reperdre ! (oui bon ça ne marche pas et il faut vouloir vivre affamé).

          Les paliers sont dans l'ordre des choses, votre corps rentre en résistance, il faut attendre.

 

Si je comprends bien, mon corps me déteste: génétiquement je mange un chocolat et je grossis, il résiste et il aime mourir de faim ?!?

Et si dans ces moments de "palier" on regardait simplement notre corps au lieu de regarder l'aiguille de la balance...on aurait des surprises.

Notre corps ne nous déteste pas, mais il a besoin de se ré-organiser parfois, resserrer nos cellules graisseuses qui diminuent, rafermir la peau (quel serait l'intérêt de perdre 20kg et de garder la peau pendouillante?)...tout simplement assurer l'intendance de notre volonté de perdre du poids.

Alors je dis: quand vous êtes en palier, regarder avec bienveillance votre corps qui travaille à vous rendre plus belle, plus ferme...plutôt que de maugréer sur la balance.

D'où l'interêt de se mesurer régulièrement. Après il existe des moyens pour relancer une perte de poids..mais ce sera une autre histoire.

Posté par armelle42 à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 avril 2018

Se réconcilier avec la nourriture

P4096427Helloooo

A midi j'ai décidé de faire des spaghettis avec de la SAUCE, le plat délicieux et interdit !!! En tout cas j'ai été élevé dans cet optique:

les spaghettis (ceux avec une sauce, des boulettes et du goût) font grossir !!! imaginez, étant continuellement au régime...j'étais la fille heureuse de manger à la cantine, à la cantine il y avait de la sauce, il y avait des pâtes, il y avait....😝🤣

Ma fois, tout est dans le choix encore: ici 30,4% de mes apports journaliers. Pour un plat complet, je trouve cela très raisonnable.

Alors oui je mets un bouillon, des légumes (suivant la saison) et des boulettes maison (blanc de poulet haché + ail + estragon). pour 4 j'utilise 2càc huile d'olive et 240g de spaghettis crus (en fait tout réside dans la quantité de pâte et d'huile)..

Je persiste, on peut manger de tout en toute conscience ! Tout est dans le choix des aliments. L'important n'est pas que de perdre du poids, sérieusement quel est l’intérêt de perdre 40kg en broutant🥗 pour en reprendre le double dès qu'on arrête ? Et faire 1 an de régime stricte...sans goût? L'important est d'adopter une nouvelle alimentation et se réconcilier avec la nourriture.

Manger bien, manger bon et perdre tranquillement et durablement ces kilos qui nous enquiquinent.🏆

 

 

 

08 avril 2018

Se réconcilier avec la nourriture 1

P4086424Dimanche chez moi: 4heures en famille après avoir cuisiné un dessert.

"Oooh mon Dieu ! Un dessert ! Du sucre !", incompatible avec un régime, la chose à faire hurler les diététiciens (en tout cas ceux que j'ai été obligée de voir depuis mes 6 ans).

Et moi je dis, on peut manger de tout, en toute conscience. Il faut apprendre à cuisiner et à choisir. Et à dé-gu-ster sans culpabilité.

Aujourd'hui ce fut donc 3 Pancakes et un coulis de fraise maison pour 4.35% de ma quantité totale de nourriture d'une journée (je préfère mourir que de parler calories qui finalement renforce l'idée de régime chez beaucoup et donc que manger "bon" c'est mal). Un 4 heures plaisir en famille qui n'aura aucun impacte sur mon poids.

 

Je vous laisse la recette

2 oeufs + 1 yaourt + 70g farine + 1càs lait écrémé + 2càs eau + pincé sel+levure

A cuire de préférence sur une machine type crêpe party pour éviter l'huile.

Pour le coulis, faire cuire quelques fraises avec 1 càs sucre type Stévia. Mixer.

Bon appétit et surtout Manger doit devenir un plaisir

 

06 avril 2018

Psycho bla-bla: ai-je une TCA ?

IMG_2112Hellooooo

Pas le choix, un minimum d'explications scientifiques pour comprendre (mais clair! J'avoue en avoir mare de ces gens qui sous pretexte de se sentir intelligents nous ânonnent des propos obscurs).

Donc en langage clair, comment savoir si je souffre d'un trouble du comportement alimentaire(TCA) de type hyperphagie ou boulimie. La différence entre les 2 me direz-vous?

La boulimie est le fait de manger pendant des crises qui surviennent toutes les semaines pendant plusieurs mois.

L'hyperphagie s'en rapproche car elle est composée de crises aussi, mais la suralimentation est là aussi en dehors.

Bien entendu psychologiquement parlant, les phénomènes sont plus complexes avec des types de déclencheurs, des comportements compensatoires ou pas...en cas de doute, n'hésitez pas à me contacter armellesenmele@gmail.com, car comme toute maladie, cela se soigne. Ne restez pas à souffrir et culpabiliser seul.

Il existe aussi d'autres TCA comme l'anorexie. Je n'en parlerai pas dans mon blog mais vous pouvez me contacter dans ce cas là aussi. Ne jamais rester en souffrance quand on peut être soulagé.

Vouloir guérir d'une TCA à coup de régimes est une aberration et je lutte contre cette pratique qui, loin d'aider, renforce le problème. Tout comme le "je suis ce que je mange". Heu je mange un steak je suis une vache ?!? (raccourci idiot j'en conviens, mais si je mange 4 fruits et légumes par jour je suis quelqu'un de bien...tout aussi idiot et pourtant...).

Fin du soulage...à bientôt.

Posté par armelle42 à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2018

Moi

Helloooooo

Le commencement: du blog....d'une nouvelle vie....d'un projet....car avoir la capacité d'aider et de comprendre les gens souffrant de troubles du comportement alimentaire et ne rien faire....

Harmel a dit écris...heu...écrire quoi ? ....pourquoi faire ?

 

253 (2)Et me voilà entrain d'écrire (ou de saouler à voir) !

Premier régime à 6 ans, puis vint le 2ème, 3ème...les crises de compulsions, la maladie, la honte...118kg. Le parcours classique de beaucoup d’entre nous, un ensemble de régimes drastiques combiné à une estime de soi défaillante. 

Études de psychologie..tout est devenu plus clair: on pouvait être soulagé sans mourir de faim !!! Oui oui...c'est possible. pourquoi personne ne nous le dit ? Pourquoi on est stigmatisé ? 🤔Heuuuuu....

95kg en 3 mois en adoptant la bonne méthode (yes je suis mon 1er cobaye😝)...to be continued...puis 2ème cobaye, 3ème....me voilà officiellement la grosse qui soigne😂 (tout de suite plus crédible d'avoir un professionnel qui sait de quoi elle parle et qui comprend plutôt qu'une maigrichonne qui parle de calories et volonté car oui dans la réalité c'est souvent ça).

Donc me voilà sur la toile où je vais vous parler de quotidien, d'astuces, recettes et répondre à vos questions (directement ou pas armellesenmele@gmail.com car je sais qu'en période de crises on se déteste, on est seul et on ne veut pas en parler haut et fort car la honte est là).

Bien entendu je fais aussi des séances privées avec un suivi car le vrai problème, la raison de la prise de poids doit être trouvé pour y remédier. n'hésitez pas à me contacter, je suis plutôt gentille, je ne mors pas...et j'ai une réelle bienveillance.

 

                                                 

Posté par armelle42 à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]